Les bienfaits des bains de forêt

Les bienfaits des bains de forêt

«Je partis dans les bois car je voulais vivre sans me hâter, vivre intensément et sucer toute la moelle secrète de la vie. Je voulais chasser tout ce qui dénaturait la vie, pour ne pas, au soir de la vieillesse, découvrir que je n’avais pas vécu» écrit Henry David Thoreau philosophe, naturaliste et poète américain. Avec son œuvre «Walden ou la Vie dans les bois» Thoreau parle d’un retour à la nature pour vivre l’authenticité, dans les forêts.

Nous avons compris, dans ces dernières années, le pouvoir de guérison de la nature et les vertus thérapeutiques des forêts, grâce à de nombreuses études: par exemple, Ming Kuo, chercheuse à l’université de Chicago, a souligné les effets positives de la nature sur la santé, en particulier sur la dépression, le troubles de l’anxiété et de l’attention. Le docteur Qing Li, médecin immunologiste à l’université de médecine de Tokyo, membre fondateur de la société japonaise de sylvothérapie, dans son livre « Shinrin-Yoku, l’art et la science du bain de forêt » explique que le pouvoir de guérison des forêts est une réalité scientifique. En effet, le pays du Soleil Levant reconnaît officiellement les vertus thérapeutiques du Shinrin-Yoku et le gouvernement en 1982 a inscrit le concept de promenades méditatives dans les bois dans un programme sanitaire national pour inciter les Japonais à prendre soin de leur santé et de leurs forêts.

Aux États-Unis est arrivée la tradition japonais de bain des forêts grâce au travail de M. Amos Clifford, fondateur et directeur de l’Association des Guides et Programmes de la Nature et de la Thérapie forestière, et expert sur la thérapie forestière inspirée du Shinrin Yoku. Dans son livre «Le guide des bains de forêt» (Guy Trédaniel Éditeur, 2018) trouvons des explications sur la pratique de cette méthode qui permet d’abandonner le stress et prévenir les maladies.

Les bienfaits des bains de forêt sont vraiment extraordinaires, puisque les personnes qui les pratiquent ont constaté, par exemple, une augmentation d’une sensation de détente mentale profonde et des sentiments de gratitude et d’altruisme.

Marcher lentement dans la forêt, explorer la nature en prenant conscience des éléments permet de déconnecter avec la cacophonie urbain. La pollution chimique et sonore de la ville est loin et nous pouvons obtenir des effets surprenants, comme la diminution de la sécrétion de cortisol (l’hormone du stress) et de la tension artérielle. Le bain de forêt ralentit le rythme cardiaque et optimise les fonctions immunitaires. La présence des phytoncides dans l’air (composés naturellement émis par les arbres) permet au notre propre système immunitaire de travailler mieux et de contraster des agents pathogènes. En outre, le bain de forêt favorise un état de méditation qui permet de se recentrer sur soi.

Pratiquer les bains de forêt régulièrement est important non seulement pour notre santé, mais aussi pour la santé et la protection des écosystèmes forestiers. Avec les bains de forêt nous apprenons à nous connecter avec la nature, avec la Terre-mère.

Silvia C. Turrin


Conseils de lecture:

Amos Clifford, Le guide des bains de forêt, Guy Trédaniel Éditeur, 2018

Yoshifumi Miyazaki, Shinrin Yoku, Guy Trédaniel Éditeur, 2018

 

La regione sudafricana del Cederberg è un’area montana ancora incontaminata, caratterizzata da paesaggi unici. Questa
È la quarta isola al mondo per grandezza. La sua superficie, ampia circa 594mila km²,
Allontanarsi dai ritmi frenetici delle metropoli grigie, inquinate, convulse e immergersi in un paesaggio meraviglioso,
Negli ultimi mesi, dopo un'estate caratterizzata da siccità, da temperature elevate e al contempo da
Per gli antichi Romani era la “finis terrae”, la fine della terra. Oltre le spiagge,

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *